Actualités

Les 3 vues de P3D sur un seul PC ? oui, c’est possible …

Sur P3D v4.5, produire une vue de face, une vue de gauche et une vue de droite, en 1920×1080, et avec un bon niveau de performance, cela a jusqu’à peu relevé du rêve !

Mais les capacités de nos PCs continuent de progresser, les dernières évolutions continuent de surprendre, alors pourquoi ne pas vérifier que l’impossible ne l’est plus ?

Début 2022, je me suis promis d’essayer, et je viens de tenir ma promesse ; je vous recommande de lire la suite, vous serrez vraisemblablement surpris !

Voir plus …. 

Une graveuse laser pour de nouveaux panels

ça y est, j’ai acquis une petite graveuse laser.

Venue de l’est, très peu coûteuse, conforme à sa description, opérationnelle après 1/4 h de montage, et simple d’emploi, je suis enthousiasmé !

Attention, la boite n'est pas incluse dans la fourniture !
Cnc et laser pour un panel "de service" spécifique à mon simu

Les résultats obtenus sont vraiment convaincants, c’est l’occasion de revoir significativement ma façon de réaliser les panels du simu : gravure des inscriptions figurant en face avant, gravure des masques du PCB, le reste à la cnc, le process est un peu long, mais ça vaut vraiment le coup ! la machine et ses améliorations, détails de la fabrication du panels, c’est par ici …

2020 : la seconde version du simu

Après près de 9 ans, le simulateur a un peu vielli, les logiciels ont évolué, de nouveaux outils sont venus élargir le champ du possible  ; il était temps de l’en faire profiter.

Les travaux du printemps sur le shell n’étaient qu’un prélude ;  désormais, la révolution est plus profonde :
– remplacement de l’overhead, du glareshield, du pedestal, 
– évolution des logiciels,
et à venir :
– évolution du MIP,
– et l’étude du remplacement des vidéo-projecteurs pour atteindre une résolution de 3 x 1920 x 1080 …

 

Le Shell : les grandes maneuvres


J’ai finalement décidé de remplacer l’overhead du simu, dont la première version a été très simplifiée, et qui n’est plus à la hauteur de ce qui se fait en 2020 ! mais pour ce faire, il me faut refaire le toit du cockpit, un ensemble plutôt imposant.

Au regard de l’ampleur de l’opération, je vais en profiter pour revoir en même temps divers autres éléments de la cabine ; je vous propose donc ici d’en profiter pour suivre les principales étapes de la construction du shell.

Le nouvel overhead fera l’objet d’un sujet à part entière.

Voir plus …

Rétro-éclairage : une nouvelle formule

Pour un constructeur de cockpit, le rétro-éclairage, c’est un peu le graal ! 

Je pense fortement à faire évoluer mon simu, avec en particulier pour objectif d’intégrer des panels le plus conforme possible aux vrais panels ; il est vraisemblable que j’achèterai des panels  déjà gravés, mais en revanche, il me faut une solution de rétro-éclairage vraiment performante.

Lors de mes précédents essais, une formule s’est dégagée, mais bien trop complexe de mise en oeuvre ; en revanche, j’avais effleuré une piste originale, qui méritait des approfondissements ; et voici donc une nouvelle formule, inédite à ce jour dans notre milieu des constructeurs de cockpit, et que je suis à 2 doigts d’adopter !

Voir plus …

Sidestick v2 : les principaux mécanismes sont achevés

Après le cardan et les rappels au neutre, voici le mécanisme de verrouillage du stick, dans une conception très proche de celle de l’original.

A cela il restait à rajouter l’amortissement de la rotation des axes, ainsi que les capteurs de position, c’est chose faite.

Il “n’y a plus qu’à” finaliser le châssis, et réaliser l’électronique de commande du verrou.

Voir plus …

Le sidestick v2 : premières avancées

Réaliser le sidestick en se conformant aux principes de conception de l’original est parsemé de challenges consistants ! 

Le cardan et les mécanismes de retour aux neutre, en respectant les lois de résistance, m’ont donné pas mal de fil à retordre, mais permettent une première intégration tout à fait probante.

Prochaine étape : le mécanisme de blocage du cardan.

Voir plus …

Démarrage d’un nouveau projet, le Sidestick v2

Le premier constat que l’on fait lors de la fabrication d’un simulateur, c’est la durée très importante qu’il faut consacrer à la recherche, la conception et la documentation.

Une fois le simulateur à peu près opérationnel, un second constat s’impose : ça n’est jamais fini, car ça n’est qu’alors que l’on a une idée plus précise de ce qu’il aurait fallu faire !

Et puis cette construction est tellement longue, des années, qu’une fois terminée, de nouvelles possibilités techniques sont apparues, qui donnent un coup de vieux à l’existant …

Pour preuve, alors que mon sidestick me semble bien “simuler” l’original, j’ai enfin à peu près compris comment reproduire d’assez près cet original dans sa conception, et voilà donc un nouveau projet : le sidestick v2 !