Tiller

Version 1 :

Tiller version 1

Cette première version est simple, voire simpliste : le retour au neutre est assuré par 2 ressorts ancrés sur l’axe du tiller d’un coté, et sur le corps du tiller de l’autre.

Le neutre est imprécis et fluctue facilement ; de plus, les ressorts grincent souvent.

Au sol, pas question de lâcher la poignée, l’avion ne roule pas vraiment droit !

Version 3 :

Une seconde version verra le jour, suppression des bruits parasites, mais pas de remise en cause fondamentale du retour au neutre, ça ne va toujours pas. Place à une troisième version.

Principe du retour au centre :

principe du retour au neutre

Le retour au neutre est assuré par 2 bras rappelés par ressort et qui viennent en appui sur deux butées fixes ; ces 2 bars tournent librement sur l’axe du tiller.

Un doigt solidaire de l’axe vient appuyer sur l’un des 2 bras selon le sens de rotation de l’axe, et est donc repoussé vers le neutre mais en aucun cas au-delà ; le neutre est unique et précis, et le rappel vigoureux.

L’axe entraîne le potentiomètre de recopie de la position par l’intermédiaire d’un train de 2 engrenages ; le tout est monté sur roulement à billes.

Réalisation :

position au neutre
le doigt écarte le bras de rappel

Les 2 bras, le doigt, les 2 paliers des roulements et les moyeux des engrenages sont réalisés à la CNC, en POM (delrin) ; ressort en épingle (corde à piano diamètre 1 mm), axe en laiton.

vue de derrière, au neutre, bras en butée
vue de coté

La poignée :

La réalisation de la poignée mérite un détour : fixée à l’axe par l’intermédiare d’un moyeu en POM, elle est constituée d’un empilage de formes en mdf collées les unes aux autres. La partie fragile qui relie le haut au bas est renforcée par une tige filetée (perçage puis collage à la colle bi-composant). La mise en forme est réalisée à l’aide d’une petite meuleuse portative (meule cylindrique papier de verre) ; la finition passe par de multiples couches d’enduit de carrossier, peinture à la bombe pour voiture.

l'empillages des "couples"
l'avion roule désormais bien droit !

4 réflexions sur « Tiller »

    1. Merçi Jacques, tu as décidément l’œil ! je n’ai pas intégré le bouton pedal disc, il faut que j’y réfléchisse, pas évident sans tout casser …
      Michel

      1. Peut être juste intégré dans la poignée elle-même? C’est censé être activé avec la paume, donc ressort assez costaud, et ça s’enfonce de 0.75 environ je dirais… ça ne sert que lors du FCTL Check ceci dit.

        Jacques
        (Très admiratif)

  1. Ok, je vois …

    La poignée elle-même est en mdf, pas terrible pour y encastrer qque-chose.
    Ce qui serait peut-être plus sérieux, c’est de refaire le moyeu en POM qui est fixé sous la poignée et qui permet de la solidariser de l’axe, en le prolongeant vers le haut, jusqu’à la surface supérieure, et en y pratiquant les alésages qui vont bien pour y caser le ressort, un switch, et le poussoir (petite complication, il faut maintenir le poussoir dans son logement).
    Il suffit ensuite de ré-aléser le trou central de la poignée pour laisser passer le nouveau moyeu. ; un axe creux et un petit bout de fil, c’est fini.
    En plus, mon tiller est branché sur le sidestick, et je lui avait réservé une connexion exprès pour !

    Allez, je le mets sur la todo !

    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.